Alors que les personnes se débrouillaient auparavant seules pour obtenir leur crédit immobilier, l’apparition des courtiers a changé la donne en la matière. Pourquoi ?

Courtier : pourquoi faire appel à lui ?

Le courtier est un professionnel de la finance qui sert d’intermédiaire entre son client et un organisme financier. Si on fait le plus souvent appel à lui pour un crédit immobilier, d’autres courtiers peuvent aider également à trouver la meilleure assurance de maison, voiture etc.

Quel que soit leur domaine de prédilection, les courtiers ont pour objectif de trouver l’offre la plus avantageuse pour les personnes qui les mandatent.

Obtenir un crédit immobilier suppose du temps. Il faut mobiliser de nombreux documents qui vont servir de justificatifs pour voir si le projet d’achat est réalisable. Quand le dossier est complet, il faut faire le tour des établissements bancaires pour soumettre son dossier, en prenant le risque de se voir opposer un refus, jusqu’à trouver la bonne banque. Celle qui émet une proposition n’est pourtant pas forcément celle qui présente le taux d’emprunt le plus attractif du marché.

C’est parce que tout cela est très chronophage, dans un premier temps, que les futurs propriétaires font appel à un courtier. Une fois les documents en sa possession, il donne son avis d’expert : le dossier peut passer ou non, en fonction du taux d’endettement, de l’apport etc…

Crédit immobilier : pourquoi faire appel à un IOB ?

Si savoir que le dossier est recevable est en soi une première raison de se réjouir, la mission du courtier ne s’arrête pas là. Il connait les différents acteurs bancaires. Il sait que telle banque accepte les personnes n’ayant pas ou peu d’apport alors que cela serait rédhibitoire pour d’autres.

Emprunter seul, avoir un projet d’investissement locatif, un prêt un peu plus compliqué : sa fine connaissance du monde bancaire lui permet de faire le tri, en un clin d’œil.

Reste ensuite à soumettre le dossier financier qu’il a élaboré devant les banquiers. Les propriétaires n’ont qu’à attendre les soumissions de propositions. Le courtier les aide dans leur choix en leur indiquant les meilleures, en fonction de leurs attentes. Cela peut être la possibilité d’un remboursement anticipé avec des conditions plus flexibles qu’ailleurs, par exemple.

Le but est, de part et d’autre, de trouver la proposition la moins onéreuse, souvent en obtenant un taux d’intérêt le plus bas possible.

Le courtier donne également son avis sur l’assurance emprunteur. Obligatoire, elle peut constituer un coût important, dans le remboursement total, en fonction de l’état de santé, mais aussi de l’âge du ou des acquéreurs. Le courtier peut confirmer l’intérêt de passer par l’assurance groupe de la banque ou au contraire, de réaliser des économies, en optant pour un cabinet d’assurance extérieur.

Un courtier fait des points régulièrement avec ses clients, pour s’assurer qu’ils sont pleinement acteurs de leur choix. Même s’il fait des préconisations, ce sont eux qui s’engagent dans un prêt sur plusieurs années.

L’accompagnement par le courtier commence quand ils sont d’accord sur la manière de procéder jusqu’au déblocage des fonds.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.