L’assurance habitation classique ou MRH (Multi Risques Habitation) ne prend généralement pas en considération les constructions extérieures, mais uniquement le logement en lui-même.

Pourtant, un propriétaire, du fait de l’investissement, notamment mais aussi parce qu’il sait que personne n’est à l’abri d’un sinistre peut vouloir assurer sa pergola bioclimatique, son extension, sa véranda et autre carport.

Pourquoi est-il important de faire assurer ses structures extérieures ?

Avant de se précipiter chez son assureur, au moment de faire construire une pergola ou une véranda, il est important, en premier lieu, de rechercher son contrat pour voir si les aménagements extérieurs sont couverts et ce que ce terme recouvre.

Il ne faut en outre pas attendre la fin des travaux mais bien prévenir son cabinet d’assurance ou sa banque, pour être couverts, pendant le laps de temps que durent ces derniers.

Dans le cas d’une extension ou d’une véranda, la présence de parois en verre peut laisser craindre un bris de glace. Or, quand on possède le premier niveau de garantie, y compris pour son habitation, ce sinistre ne fait pas partie de ce qui est pris en charge par l’assureur. Il faut, pour cela, opter pour le contrat intermédiaire ou multi risques.

Une pergola bioclimatique, en outre, peut faire l’objet de vandalisme. Quand on n’est pas assuré, aucune chance d’obtenir un remboursement.

Cela sera aussi le cas si une tempête a une incidence sur la structure ou encore fait tomber un arbre sur elle.

Les professionnels s’assurent toujours que la pergola, surtout dans le cas des modèles adossés et suspendus va fermement tenir sur la façade. Ils ne peuvent cependant pas garantir ce qui se passerait en cas de forte tempête.

Quelles sont les différentes structures d’extérieur que l’on peut faire poser ?

Les français aiment de plus en plus passer du temps dehors et en fonction des régions ne veulent plus être tributaires de la météo. Même si personne ne peut la contrôler, on peut espérer rester dehors quand il pleut avec un auvent ou encore une pergola bioclimatique.

La seconde construction, cependant est idéale car sa toiture n’est pas fixe. Des lames en aluminium s’orientent manuellement ou grâce à un système de motorisation, pour profiter du plein soleil, avoir un peu d’ombre ou encore servir de couverture totalement étanche en cas d’averse.

Le fait qu’elle se pare d’une foule d’options (parois, stores, éclairage, recharge pour smartphone, capteurs, brumisateur…) peut inciter un propriétaire à assurer son bien. Cela passera peut-être par une légère surprime, de la part de l’assurance.

C’est peut-être alors, compte tenu de ce nouvel élément, de procéder à un comparatif des offres pour trouver ; à niveau de couverture égal pour la maison et les constructions extérieures ; l’offre qui présentera le meilleur rapport qualité prix.

Le propriétaire d’aménagements extérieurs est alors sûr d’être bien couvert en cas de problème, tout en payant moins cher, chaque mois. De quoi s’installer dans sa nouvelle pergola ou son extension avec un café pour fêter la bonne nouvelle.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.